Se déplacer à moto procure souvent une agréable sensation de liberté. Mais que ce soit un simple loisir ou un sport, il y a certaines règles à respecter et le motard doit être correctement équipé pour assurer sa sécurité. Si certains équipements sont obligatoires, d’autres ne sont que facultatives mais vivement recommandées.

L’EQUIPEMENT OBLIGATOIRE

  • Le casque : Element essentiel pour la protection de la tête, il doit évidemment être homologué, mais ce n’est pas tout. Porter un casque non-attaché revient à ne pas en porter du tout, et l’amende est la même que pour le non-port (135€ et -3 points de permis). Le passager est également dans l’obligation de porter un casque sous peine de sanction. Le casque doit être changé après un accident ou en cas d’usure prononcée, il est donc important de bien l’entretenir et de vérifier régulièrement qu’il est bon état. La réglementation n’impose aucune durée légale pour les casques moto, donc le changer tous les 5 ans n’est pas obligatoire, mais seulement conseillé car les technologies évoluent rapidement, et les fabricants proposent souvent une garantie de 5 ans, tout dépend surtout de l’utilisation et donc de la durée de vie du casque. Il existe un large choix de casques moto femme de différents types (intégraux, jets, etc.), tailles, coloris, budgets, qui permettent aux motards de respecter la loi en se faisant plaisir en toute sécurité. Cette réglementation est aussi valable pour les scooters
  • Les gants : Comme le casque, ils doivent être homologués. Les mains et les avants-bras étant les parties du corps les plus grièvement blessées en cas d’accident, il est indispensable de bien les protéger. Le cuir est généralement conseillé, le textile ayant tendance à provoquer des brûlures en cas de frottements. Il existe également des gants été/hiver pour réguler la température suivant les saisons et donc apporter un certain confort supplémentaire au pilote. Attention, depuis le 20/11/2016 le port des gants est obligatoire et ne pas en porter entraîne une amende de 68€ et -1 point de permis.
  • Le gilet jaune : Si son absence est passible d’une amende de 11€, il ne doit pas forcément être porté durant la conduite, mais être facile d’accès. En revanche, le port du gilet devient obligatoire dès la descente de la moto en cas d’arrêt d’urgence. Si cette obligation n’est pas respectée, l’amende peut s’élever à 135€.

L’EQUIPEMENT RECOMMANDE

Cet équipement n’est obligatoire que pour le passage de l’examen, mais reste tout de même recommandé à tous les pilotes. Les conditions de sécurité restent donc les mêmes, à savoir un équipement homologué.

  • Le blouson : Le mieux est d’opter pour un blouson avec protection dorsale, et comme pour les gants, un blouson en cuir est généralement préconisé pour éviter les frottements. Si les bandes réfléchissantes ne sont pas obligatoires, elles restent conseillées pour assurer une visibilité optimale aux usagers de la route.
  • Les bottes/chaussures : Libre choix afin de protéger les pieds et les chevilles, les bottes et les chaussures dépendent des goûts et des habitudes de conduite.
  • Le pantalon : Afin de protéger la partie basse du corps, il est conseillé d’opter pour un pantalon à protections renforcées, mais un jean avec une doublure en kevlar peuvent être suffisants.
Catégories : Moto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *